Blue Nlyte Banner

Qu'est-ce qu'un centre de données ?

Un centre de données est une installation d’un ou de plusieurs bâtiments abritant une infrastructure de calcul centralisée, généralement des serveurs, du stockage et des équipements de réseau. L’infrastructure comprend des systèmes d’alimentation externes et de secours, des systèmes de communication et de réseautage externes, des systèmes de câblage, des contrôles environnementaux et des systèmes de sécurité.

Son rôle principal consiste à prendre en charge les multiples instances d’applications et leurs charges de travail que toutes les organisations utilisent pour gérer leurs activités. Les centres de données restent des actifs viables pour les organisations mais, à mesure que la demande informatique évolue, ils se transforment en infrastructure de calcul hybride. Cette approche moderne englobe le centre de données traditionnel qui héberge généralement l’application essentielle à la mission, parfois appelée « Joyaux de la couronne » (The Crown Jewels).

Pour répondre aux demandes d’applications de niveau 2, les organisations exploitent les centres de données publics en nuage pour leurs applications moins essentielles et leurs activités DevOps. Dans les cas où les demandes en périphériques IoT et en données à faible temps de latence sont élevées, les organisations déploient des installations de calcul de bord.

Choisir l’emplacement de votre centre de données

  • Coûts et disponibilité de la main-d’œuvre– bien que les coûts de la main-d’œuvre puissent être avantageux dans une région donnée, y a-t-il suffisamment de talent pour répondre à toutes les compétences nécessaires en vue d’exploiter et de gérer votre centre de données ?
  • Conditions environnementales– Les variations de température et d’humidité font des ravages dans les systèmes environnementaux et les prévisions. Les tremblements de terre, les ouragans, les tempêtes de neige et les tornades sont imprévisibles et peuvent arrêter une installation pour une durée illimitée.
  • Accessibilité et qualité des aéroports et des autoroutes– Des équipements de grande taille et des équipements de service sont nécessaires à l’élaboration et à l’entretien du centre de données, et doivent être facilement accessibles pour la livraison, les services et les employés.
  • Proximité des principaux marchés et clients– Les coûts de mise en réseau et la latence jouent un rôle dans la gestion d’une installation efficace qui répond à la demande des clients.
  • Disponibilité et coût des options immobilières– Construire versus acheter nécessite de prendre en compte les coûts de construction et la qualité de la construction par rapport aux incitations des propriétaires et des gouvernements locaux
  • Montant des incitations au développement économique local et étatique– Au-delà des considérations de construction, la juridiction locale peut offrir des incitations au développement dans les zones rurales ou de réaménagement, et d’autres moins attrayantes dans les zones densément peuplées ou à ressources très importantes. En contrepartie, on a des taxes et des exigences réglementaires qui peuvent être coûteuses et restrictives.
  • Disponibilité de l’infrastructure de télécommunication– Assurez-vous que vos futurs besoins en bande passante sont satisfaits et qu’il existe non seulement des systèmes redondants issus de votre fournisseur, mais que vous disposez de plusieurs fournisseurs
  • Coût des services publics– Les coûts varient au niveau mondial et dans certaines régions géographiques, vous ne pouvez peut-être pas choisir l’emplacement de votre centre de données et il est prudent de choisir des sources d’énergie alternatives, lesquelles sont requises dans certains pays

Répartition des évaluations des niveaux de centres de données : Niveau 1, 2, 3, 4

Data Center Tiers
  • Niveau 1: Un centre de données de niveau 1 a un seul chemin pour l’alimentation et le refroidissement et peu, voire aucun, composants redondants et de secours. Il a une disponibilité attendue de 99,671 % (28,8 heures d’indisponibilité par an).
  • Niveau 2: Un centre de données de niveau 2 a un seul chemin pour l’alimentation et le refroidissement et certains composants redondants et de secours. Il a une disponibilité attendue de 99,741 % (22 heures d’indisponibilité par an).
  • Niveau 3: Un centre de données de niveau 3 a plusieurs chemins pour l’alimentation et le refroidissement, ainsi que des systèmes en place pour le mettre à jour et le maintenir sans le mettre hors ligne. Il a une disponibilité attendue de 99,982 % (1,6 heure d’indisponibilité par an).
  • Niveau 4: Un centre de données de niveau 4 est conçu pour être totalement tolérant aux pannes et dispose d’une redondance pour chaque composant. Il a une disponibilité attendue de 99,995 % (26,3 minutes d’indisponibilité par an).

Sécurité physique des centres de données

Sécurité des données – systèmes physiques et télémétriques, respect de la politique de sécurité définie et redondance hautement disponible constituent le fondement de la protection des données. Ces éléments protègent contre les intrusions physiques, les cyberattaques, ainsi que les événements humains et environnementaux.

Continuité du service – l’architecture appropriée des systèmes d’alimentation et de réseau, y compris la redondance, les simulations de perturbations et les flux de travail automatisés, garantit la protection des SLA contre les incidents imprévus.

Sécurité et préservation du personnel et des actifs – des pratiques appropriées en matière de conception de centres de données sont utilisées pour suivre la répartition du poids et de l’énergie, la gestion des câbles et les systèmes d’alarme afin d’avertir avant que les seuils de sécurité ne soient franchis.

Suivi de l’intégrité des actifs – Pour améliorer la sécurité de votre centre de données

Le suivi de l’intégrité des actifs est une pratique fondamentale pour toute infrastructure de calcul fournissant un suivi continu, conservant une source de données précise pour les anomalies et alertant en cas d’anomalies environnementales et d’alimentation. Les équipes des centres de données peuvent :

  • Réduire, prévoir et planifier les anomalies thermiques et d’alimentation
  • Identifier les micrologiciels et les logiciels à risque
  • Identifier les erreurs humaines, en dehors de la sécurité et des politiques CMP
  • Détecter les matériels/logiciels non autorisés sur le réseau

Les équipes des opérations et de la sécurité bénéficient d’une visibilité accrue, d’un processus d’audit simplifié et de données d’actifs actuelles et précises avec :

  • Découverte automatisée des actifs et des attributs
  • Gestion du cycle de vie et flux de travail traçables
  • Accès utilisateur, date et heure enregistrés
  • Identification des matériels/logiciels inconnus et non conformes
  • Cahiers des incidents critiques et des rapports personnalisés

Qu’est-ce qu’une infrastructure de calcul hybride ?

Hybrid Compute Infrastructure

Une infrastructure de calcul hybride renforce le centre de données traditionnel. Elle permet d’optimiser les coûts d’équilibrage de la charge de travail des applications et l’expérience utilisateur. Elle favorise également l’adoption de nouvelles technologies issues de la virtualisation, des baies haute densité et des équipements d’infrastructure hyperconvergés.

Une approche hybride permet à toute organisation et style de gestion d’adapter son infrastructure à ce qui convient à ses activités. Les organisations conservatrices et focalisées sur la sécurité garderont les applications critiques sous leur contrôle dans un centre de données physique détenu et géré par leur personnel.

Pour les organisations qui ne sont pas prêtes à investir des dizaines de millions de dollars pour construire ou agrandir des centres de données, le fournisseur de colocation est une excellente option pour équilibrer les risques et les coûts. Là où la rapidité de déploiement et la puissance de calcul à court terme sont nécessaires, les déploiements publics en nuage et SaaS sont idéaux. Lorsque seule la vitesse des données est nécessaire pour l’IoT ou les transactions à haute vitesse, le calcul de bord est désormais essentiel.

Comment le logiciel de gestion d’infrastructure de centres de données améliore-t-il le centre de données ?

La mise en œuvre de la DCIM comble le fossé entre les installations et les systèmes informatiques, en coordonnant la planification et la gestion grâce à une automatisation et à une communication transparente s’appuyant sur une Source unique d’informations fiables.

Gestion des actifs
Du quai de réception à la mise hors service, Nlyte DCIM maximise la valeur de production de vos actifs au fil du temps. En capturant les changements à la source, Nlyte DCIM facilite l’intégration rapide des équipements au moment de la réception jusqu’à la mise hors service des équipements plus anciens.

Automatisation du flux de travail
Optimisez vos ressources et votre personnel avec des processus intelligents mesurables et reproductibles rendant les individus plus efficaces. Soutenir les affectations inter-équipes pour les tâches multi-équipes. Étendre l’adoption d’ITIL et de COBIT dans le centre de données sans développement ni services supplémentaires.

Communication bilatérale des systèmes
Nlyte devient votre source unique d’informations fiables pour tous les actifs partageant des informations entre des installations, des systèmes informatiques et des systèmes commerciaux.

Optimisation de l’infrastructure et de la charge de travail
Conçu pour soutenir vos objectifs d’efficacité d’exploitation et réduire le nombre de processus ad-hoc en jeu dans votre centre de données. Libérer la charge de travail, l’espace et la capacité énergétique inutilisés et sous-utilisés afin de maximiser votre retour sur investissement.

Planification de l’espace et de l’efficacité
Prévoir et prédire l’état futur de la capacité physique de votre centre de données en fonction de la gestion de la consommation. Les modèles hypothétiques prévoient l’impact exact de la capacité des projets de centre de données sur l’espace, l’énergie, le refroidissement et les réseaux.

Risques, audit, conformité et établissement de rapports
Les simulations de pannes d’alimentation et le flux de travail automatisé réduisent le risque d’erreur inconnue et d’origine humaine. Les outils d’audit et d’établissement de rapports améliorent la visibilité et permettent de répondre aux exigences de conformité.

Request a Demo